HE'S ANCIENT AND FOREVER



mischief managed
avatar
mischief managed
Date d'arrivée : 20/12/2017
Hiboux envoyés : 41
Message Article 2 - La menace mangemorts
par Lenore I. Nott, Mar 16 Jan - 8:21 (#)
La menace mangemorts
happiness can be found even in the darkest of times
Avec l’apparition des patronus en décembre 1978, la terreur provoquée par les mangemorts se fit plus pesante sur le Royaume-Uni, Voldemort voyant ces apparitions comme une menace potentielle. L’assassinat d’un élève né-moldu de Poufsouffle en mai 1979 précipita la mise en place de mesures destinées à protéger la population ayant un patronus corporel, encore majoritairement à Poudlard.

Belize
Une première décision de protéger les élèves même en dehors du château fut prise pour l’été suivant. Dumbledore et son équipe pédagogique, avec le soutient du Ministère, mirent en place un camp protégé loin du Royaume-Uni, à Belize, colonie du continent américain dépendant encore à l’époque de la couronne anglaise.

Organisation - Le camp se composait d’une place centrale, d’un grand bâtiment servant d’espace commun et de réfectoire, de cabanons accueillant six élèves chacun et d’un camp d’entraînement (voir carte). Il était placé entre la forêt tropicale et la plage, permettant aux élèves de découvrir le pays dans lequel ils se trouvent. Des animateurs organisant des événements sportifs et des jeux, des guides d’excursion et des aurors furent engagés pour l’été, tandis qu’une partie des professeurs de Poudlard se portèrent volontaires pour rester, offrant quelques cours aux élèves.

Année scolaire 1979-1980

L’attaque du camp - A la fin de l’été, dans la nuit du 22 août 1979, les mangemorts attaquèrent le camp endormi, faisant un nombre désastreux de victimes parmi les élèves et les professeurs. Les survivants furent rapatriés directement à Poudlard grâce à des portoloin d’urgence. Suite à cette tragédie, Dumbledore préféra inviter les élèves à rester au sein des murs sécurisés du château pendant la dizaine de jours qui les séparaient de la rentrée, faisant venir leurs familles pour leur permettre d’être rassurés. Le drame de cette nuit d’été fut ce qui marqua la décision du directeur d’engager des aurors tout au long de l’année pour veiller à la sécurité des élèves.

Le tournoi de Quidditch de 1980 -Les mangemorts ne frappèrent plus pendant des mois, jusqu'à janvier 1980. Lors d'une sortie scolaire organisée pour les élèves d'Offensive Magique le 18 janvier à Azkaban, mais des mangemorts tentèrent de s'évader, provoquant la confusion générale. Cependant, ce que les élèves et professeurs de Poudlard ne surent pas ce jour-la fut qu'il s'agissait en réalité d'une diversion, puisqu'entre temps un élève alla fournir des baguettes à ses collègues mangemorts, plus en retrait dans la prison, leur permettant de s'échapper plus tard. Poudlard ne fut pas tenu au courant, les élèves évacués au plus vite et le Ministère tenta d'étouffer l'affaire le temps de retrouver les prisonniers.
Cependant, deux jours plus tard, un des Mangemorts évadé alla frapper directement à l'école de magie. C'est pendant le troisième match du tournoi annuel de Quidditch, opposant Gryffondor à Poufsouffle, qu'il attaqua, faisant s'écrouler une portion des gradins et blessant une partie des spectateurs. Le match fut immédiatement interrompu et reporté à plus tard dans la semaine. Ne trouvant pas l'origine magique de l'incident, le personnel reporta cela sur l'état des gradins, probablement dégradé. Le match du lendemain opposant Serpentard à Serdaigle fut interrompu avant même de commencer par Orion Ingherneils, directeur de Gryffondor assurant le bon fonctionnement du château pendant l'absence d'Albus Dumbledore, en déplacement. Il annonça la visite d'employés du Ministère, qui ordonnèrent l'arrêt du tournoi et un renforcement de la sécurité de Poudlard, les Mangemorts évadés n'ayant pas été retrouvés.
Face à la réalisation que l'incident survenu la veille n'en était pas un et que l'assaillant pouvait encore se trouver sur place, tous les élèves furent ordonnés de se rendre dans la Grande Salle, où un confinement fut mis en place, tandis que le reste du tournoi de Quiddirch fut annulé. Les élèves furent contraints de rester dans la Grande Salle pour la nuit, tandis que préfets, professeurs et aurors effectuaient des rondes. Le confinement ne dura que le temps de cette nuit-là, puisque Dumbledore fut de retour pendant celle-ci et s'assura qu'aucun intrus ne se trouvait entre les murs du château et que la sécurité était renforcée.

Changement de direction - Suite à cet épisode, il devint clair dans la tête de beaucoup de sorciers, que leurs enfants n'étaient pas en sécurité à Poudlard sous la direction de Dumbledore seul. Le gouvernement Abbot décida donc, pour rassurer les parents d'élèves, de nommer Augutus Powell, employé du Ministère au département de l'éducation comme nouveau directeur de Poudlard, forçant Albus Dumbledore à prendre une retraite anticipée pendant un temps indéterminée
Cepandant, selon un sondage réalisé quelques temps après la nomination de Powell, une grande majorité des parents d'élèves ne furent en rien satisfait de la nomination de Powell, la réforme de l'éducation ayant alors lieu en Mars 1980 jouant un rôle majeur.
En effet, à cause de la nouvelle implication du Ministère dans les affaires de l'école, Abbot décida qu'il était plus juste d'organiser une réforme concernant les cursus scolaires (voir annexe. Cette réforme anima les débats politiques pendant une longue période mais fut mise en application dès la rentrée 1980.

L’attaque du Poudlard Express - Si depuis le tournoi de Quidditch, aucune attaque ne fut à déplorer au sein de Poudlard ou dans le monde magique par les Mangemorts, les évènements changèrent le 1er septembre 1980 suite à l'attaque du Poudlard Express.
Lors de cette rentrée, un groupuscule secret au sein même de Poudlard appelé les Woundeaters fut sollicité par les Mangemorts pour faire dérailler le Poudlard Express. Ces étudiants tous plus ou moins affiliés à des familles de sorcier ayant prêté allégeance au Seigneur des Ténèbres y parvinrent contre toute attente.
Lors de cette catastrophe, la locomotive ainsi que le premier wagon s'écrasèrent à la gare de Pré-Au-Lard. Le troisième wagon, quant à lui, se détachant des autres et livré à lui-même dans une course folle, sortit de ses rails et fit des tonneaux. Enfin, pour le quatrième et cinquième wagon, ceux-ci finirent dans le ravin après être resté suspendu dans le vide pendant quelques heures.
Cet accident fut un énorme choc et traumatisme pour la communauté sorcière et cette attaque d'envergure mena à des dizaines de morts tant élèves qu'au sein du corps professoral, sans parler des nombreux traumatismes psychologiques et physiques causés par l'accident lui-même. La rentrée des cours fut reportée de quelques jours mais les étudiants et professeurs restèrent à Poudlard pendant cette période.
Concernant l'enquête qui suivit, on soupçonna les Mangemorts d'être les responsables mais cette attaque ne fut en aucun cas revendiquée. Encore aujourd'hui, le silence et l'incertitude demeurent et les coupables n'ont jamais été dénoncés.

Ce fut donc suite à cet évènement dramatique que Powell dut quitter ses fonctions et qu'Albus Dumbledore revint à la direction de l'école, acculant un peu plus le gouvernement Abbot quant à son inefficacité.
 

Article 2 - La menace mangemorts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

HE'S ANCIENT AND FOREVER :: Annexes sur l’intrigue de 1978 à 1980