HE'S ANCIENT AND FOREVER



mischief managed
avatar
mischief managed
Date d'arrivée : 20/12/2017
Hiboux envoyés : 41
Message Article 6 - La résistance
par Lenore I. Nott, Mar 16 Jan - 8:25 (#)
La résistance au gouvernement Rosier
happiness can be found even in the darkest of times
Origines
C’est après la libération des disparus du Complexe des disciples (voir annexe sur les disciples / lien à mettre), fin octobre 1982, qu’un premier vent de résistance a soufflé sur le Royaume-Uni. Bien que la majorité des sorciers n’aient pas été au courant de ce qu’on subit ceux utilisés comme sujets d’expériences par les disciples, les proches de ces derniers et l’Ordre du Phénix, ayant orchestré la libération, ont éprouvé un véritable besoin de s’opposer à l’importance qu’ont pris les disciples sur la scène politique. Ce sentiment était bien présent chez une poignée de sorciers pendant des mois auparavant, à mesure que les décrets d’Amos Rosier pleuvaient mais il ne s’est décuplé qu’après la libération du Complexe, ainsi qu’avec les décrets, toujours plus nombreux, qui ont suivi.

Daily Protest Le 20 décembre 1982 paraît la première édition du Daily Protest, journal clandestin et ouvertement résistant destiné à rétablir la vérité sur les disciples et à faire opposition à la Gazette du sorcier devenue corrompue et source de propagande pour le gouvernement. L’existence du journal n’est pas connue de tous, puisqu’il est dissimulé sous l’apparence de journaux innocents, différent à chaque édition. Sa promotion se fait entièrement par bouche à oreille, si bien qu’il est impossible d’en connaître l’existence sans connaître les bonnes personnes.

Soulèvement de Godric’s Hollow Le 17 février 1983 est publié un nouveau décret plaçant un mandat d’arrêt sur les membres connus de l’Ordre du Phénix, reconnus par le Ministère comme opposants au régime et donc potentiellement dangereux. Le soir même, les autorités se rendent au domicile de ces sorciers pour procéder à leur arrestation et c’est à Godric’s Hollow que les choses ne de passent pas comme prévu. Le village semi-magique abritant de nombreux membres de l’Ordre et autres sceptiques au gouvernement Rosier, les sorciers y habitant décident de contre-attaquer pour empêcher ces arrestations arbitraires. Au terme d’une nuit sanglante où sont dénombrées beaucoup de pertes, les sorciers de Godric’s Hollow prennent le dessus sur les autorités et parviennent à barricader les entrées du village. Les moldus sont déplacés en lieu sûr et leurs souvenirs de la nuit précédente effacée. La Résistance devient alors une véritable entité et Godric’s Hollow, son foyer.

Organisation
La résistance a eu pour but d’offrir un endroit sûr pour les sorciers ayant été forcés de fuir (voir annexe fugitifs / lien a mettre) et pour les nés-moldus qui se trouvaient privés de plus de droits chaque jour. Son rôle n’a pas tant été offensif de ce fait et elle n’a pas effectué beaucoup d’actions contre le gouvernement, devant en premier lieu se suffire à elle-même. Son inactivité apparente lui a beaucoup été reprochée par des sorciers ayant l’impression d’avoir un faux sentiment d’espoir. Afin de survivre, de nombreuses missions et tâches ont été élaborées au fil des mois, pour les habitants du village mais aussi pour ceux à l’extérieur voulant aider la Resistance :
Spoiler:
 

Derniers événements
Prise de Pré-au-Lard Des mois après la prise de Godric’s Hollow, les résistants commencent à infiltrer Pré-au-Lard, village plus stratégique puisqu’il est proche de Poudlard, qui tombe peu à peu sous la coupe des disciples. Mais le gouvernement s’en rend compte et envoie des aurors les débusquer le 8 août 1983. Une bataille éclate, et c’est finalement la Résistance qui l’emporte, faisant de Pré-au-Lard le second et dernier village résistant, où une organisation en tout point similaire à celle de Godric’s Hollow se met rapidement en place. A la rentrée suivante, les élèves de Poudlard ne peuvent plus se rendre au village.

Prises d’otages à Londres Un groupe de sorciers composé d’une poignée de résistants et de fugitifs, mécontents du peu d’initiatives concrètes prises par la Résistance, décident d’organiser plusieurs prises d’otages dans Londres dans la soirée du 31 octobre 1983 afin de faire pression contre le gouvernement pour révoquer ses décrets. Soldée par un échec, ces prises d’otages décrédibilisent la Résistance et l’Ordre, bien qu’ils ne soient pas à blâmer dans leur intégralité, n’étant pas au courant de ce qui se préparait. Le groupe en étant à l’origine se voit refuser l’accès aux villages résistants et sont forcés de survivre par leurs propres moyens, étant ouvertement recherchés par les autorités. Ils formeront plus tard le Front de Libération de la Magie (voir annexe / lien a mettre).

Prise de Poudlard Le lendemain de l’assassinat d’Amos Rosier, le 30 décembre 1983, l’Ordre et la Résistance profitent de la confusion engendrée chez les partisans du Ministre pour évacuer les élèves de Poudlard, qui subissent depuis la rentrée discriminations sur leur statut de sang et punitions corporelles. Un gouvernement provisoire est mis en place, les décrets du projet Rosier révoqués, permettant aux fugitifs de tenter de regagner une vie normale. Godric’s Hollow et Pré-au-Lard abaissent leurs barricades et la Résistance s’éteint, ne survivant que dans le cœur de sorciers prêts à s’opposer à tout nouveau régime oppressif.
 

Article 6 - La résistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

HE'S ANCIENT AND FOREVER :: Annexes sur l’intrigue de 1981 à 1983